Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 23:35
    Le Joueur de flûte de Hamelin (Der Rattenfänger von Hameln) est une légende allemande, transcrite notamment par Prosper Mérimée en 1829.
En s’inspirant de la version des frères Grimm, Mérimée raconte cette histoire dans Les Reîtres, premier chapitre des Chroniques du règne de Charles IX.
Dans le récit de Prosper Mérimée, Le Joueur de flûte de Hamelin est raconté par la bohémienne Mila à Mergy et au Capitaine.
Pour une lecture plus aisée, ce texte a été légèrement adapté, en enlevant les passages relatant les dires et actions des trois personnages extérieurs au conte.


source : pedagogie.ia84.ac-aix-marseille.fr/litt/docs-litt/- joueurflute.pdf

Cornacchia Draniki-copie-1Illustration de Cornacchia


Il y a bien des années, les gens de Hameln furent tourmentés par une multitude innombrable de rats qui venaient du Nord, par troupes si épaisses que la terre en était toute noire et qu'un charretier n'aurait pas osé faire traverser à ses chevaux un chemin où ces animaux défilaient.
Tout était dévoré en moins de rien et dans une grange, c'était une moindre affaire pour ces rats de manger un tonneau de blé que ce n'est pour moi de boire un verre de ce bon vin.

(…) Souricières, ratières, pièges, poison étaient inutiles. On avait fait venir de Bremen un bateau chargé de onze cents chats, mais rien n'y faisait. Pour mille qu'on en tuait, il en revenait dix mille et plus affamés que les premiers.

Bref, s'il n'était venu remède à ce fléau, pas un grain de blé ne fût resté dans Hameln et tous les habitants seraient morts de faim.

Voilà qu'un certain vendredi se présente devant le bourgmestre de la ville un grand homme, basané, sec, grands yeux, bouche fendue jusqu'aux oreilles, habillé d'un pourpoint rouge, avec un chapeau pointu, de grandes culottes garnies de rubans, des bas gris et des souliers avec des rosettes couleur de feu. Il avait un petit sac de peau au côté.

(…) Il offrit au bourgmestre, moyennant cent ducats, de délivrer la ville du fléau qui la désolait. Vous pensez bien que le bourgmestre et les bourgeois y topèrent d'abord.

Aussitôt l'étranger tira de son sac une flûte de bronze et s'étant planté sur la place du marché, devant l'église, mais en lui tournant le dos.

(…) Il commença à jouer un air étrange et tel que jamais flûteur allemand n'en a joué. Voilà qu'en entendant cet air, de tous les greniers, de tous les trous de murs, de dessous les chevrons et les tuiles des toits, rats et souris, par centaines, par milliers, accoururent à lui.


000000000 20116493  Illustration sans le nom de l'auteur


L'étranger, toujours flûtant, s'achemina vers le Weser et là, ayant tiré ses chausses, il entra dans l'eau suivi de tous les rats de Hameln, qui furent aussitôt noyés. Il n'en restait plus qu'un seul dans toute la ville (…).

Le magicien, car c'en était un, demanda à un traînard, qui n'était pas encore entré dans le Weser, pourquoi Klauss, le rat blanc, n'était pas encore venu.

– Seigneur, répondit le rat, il est si vieux qu'il ne peut plus marcher.
– Va donc le chercher toi-même, répondit le magicien.

Et le rat de rebrousser chemin vers la ville, d'où il ne tarda pas à revenir avec un vieux gros rat blanc, si vieux, si vieux, qu'il ne pouvait pas se traîner. Les deux rats, le plus jeune tirant le vieux par la queue, entrèrent tous les deux dans le Weser et se noyèrent comme leurs camarades.

Ainsi la ville en fut purgée.

Mais, quand l'étranger se présenta à l'hôtel de ville pour toucher la récompense promise, le bourgmestre et les bourgeois, réfléchissant qu'ils n'avaient plus rien à craindre des rats et s'imaginant qu'ils auraient bon marché d'un homme sans protecteurs, n'eurent pas honte de lui offrir dix ducats, au lieu des cent qu'ils avaient promis.

L'étranger réclama et on le renvoya bien loin.

Il menaça alors de se faire payer plus cher s'ils ne maintenaient leur marché au pied de la lettre.

Les bourgeois firent de grands éclats de rire à cette menace et le mirent à la porte de l'hôtel de ville, l'appelant beau preneur de rats ! Injure que répétèrent les enfants de la ville en le suivant par les rues jusqu'à la Porte-Neuve.

Le vendredi suivant, à l'heure de midi, l'étranger reparut sur la place du marché, mais cette fois avec un chapeau de couleur de pourpre, retroussé d'une façon toute bizarre. Il tira de son sac une flûte bien différente de la première et dès qu'il eut commencé d'en jouer, tous les garçons de la ville, depuis six jusqu'à quinze ans, le suivirent et sortirent de la ville avec lui.

(…) Ils le suivirent jusqu'à la montagne de Koppenberg, auprès d'une caverne qui est maintenant bouchée.

Le joueur de flûte entra dans la caverne et tous les enfants avec lui.

On entendit quelque temps le son de la flûte puis il diminua peu à peu.

Enfin on n'entendit plus rien.

Les enfants avaient disparu et depuis lors on n'en eut jamais de nouvelles.

Cornacchia Le Theatre Des Sucreries-copie-1Illustration de Cornacchia


Bonus, une version différente de ce conte et en images










Partager cet article

Repost 0
Miss Terry Traine - dans Articles
commenter cet article

commentaires

orcheon 24/11/2011 14:45


il a aussi été engagé


par le nain Tracassin,


pour faire danser


les ogres de fort fort lointain

Miss Terry Traine 24/11/2011 19:02



Quel galopin ce Tracassin


J'espère que le joueur de flûte,


Une fois sorti de sa hutte,


Aura bien eu son train


 



Présentation

  • : Le blog de Miss Terry Traine
  • Le blog de Miss Terry Traine
  • : Patati et patata
  • Contact

Profil

  • Miss Terry Traine
  • J'aime trainer sur la toile, le cinéma, la musique, les photos et ne rien faire. Mes docs me suivent partout où je vais, même dans mon imaginaire. Je voyage tout en restant chez moi, je rencontre des gens parfois.
Bonne errance sur ma page
  • J'aime trainer sur la toile, le cinéma, la musique, les photos et ne rien faire. Mes docs me suivent partout où je vais, même dans mon imaginaire. Je voyage tout en restant chez moi, je rencontre des gens parfois. Bonne errance sur ma page

Espace visiteurs ou "livre d'or"

Recherche

Passage sur la page

Compteur Global

Catégories