Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 12:31

Brian-M-Viveros19.jpg

Illustration de Brian M Viveros

J’ai peu de vrais amis dans le réel. Si je les compte, ça va vite, j’en ai trois et on se voit très rarement. En quarante ans, je n’ai croisé sur mon chemin que trois personnes qui ont accepté simplement ce que je suis. Je ne dis pas qu’ils n’ont pas eu d’attentes envers moi que je ne pouvais satisfaire au début de nos rapports, cela serait mentir. Ils ont juste été patients, nous avons beaucoup échangé et bien souvent des choses de façon douloureuses. Ils ont fini par ressentir puis comprendre mon mode de fonctionnement. Ils ont accepté que l'on puisse être à mes côtés sans échanger un mot, ni faire de débat d'idées. Juste être côte à côte sur cette route parfois sinueuse et même quand nous sommes loin, nous sommes proches.
 

La notion d’amis dans le virtuel est tout autre que celle qui nous lie aux autres dans le réel. Cette perception de l’amitié me correspond, je la trouve positive, productive et constructive.
 

Pour faire simple, je suis une personne solitaire, qui n’aime pas les contraintes et les attentes. Je vis mes expériences comme de grandes aventures qui me font grandir et avec une certaine distance quand la leçon est apprise. Je m'isole par nécessité et c'est un besoin profond chez moi pour évoluer, pour percevoir différemment. Je voyage partout où j’en ai l’opportunité sans bouger d’un poil de l’endroit où je me pose. Je vois passer la vie sous mes yeux et mon regard est bienveillant.

Pour moi, l’amitié est une chose sacrée. Elle est rare car humainement, on ne peut s’empêcher, lorsque l’on croise une personne qui nous plait, de vouloir la posséder.

Si on regarde les choses de prés, c’est bien souvent le cas dans le rapport amical et il rejoint le sentiment amoureux sur ce plan. Il devient exclusif et étouffant. On te donne si tu donnes. Il faut prouver que tu aimes pour qu’on t’accorde l’amitié.
 

Rares sont ceux qui acceptent réellement les autres comme ils sont. Rares sont ceux qui acceptent que tu vives ta vie comme tu leur laisses vivre la leur. Je le dis d’expérience et ce n’est pas une idée reçue ou une généralisation. Si vous êtes comme cela, vous êtes des personnes avec des qualités rares, sachez-le et préservez-les.
 

Ma philosophie de la vie et de mes rapports aux autres est la suivante :

-          Assumes toi et tu pourras avancer

-          Comprends-toi et tu pourras instruire

-          Aides quand tu sens qu’on en a réellement besoin et tu soulageras

-          Sacrifies toi pour les autres et tu mourras
 

Ce n’est pas pour autant que je ne sais pas aimer ou donner. Bien au contraire, je suis hypersensible, accessible et ouverte aux personnes que je croise. Je suis très curieuse de la vie, de ceux que je rencontre et comme tout un chacun, il m’arrive parfois de m’emballer, d’exulter et d’être excessive à mon tour. Mais ce ne sont que des réactions éphémères et spontanées car elles ne durent que le temps de la découverte de l’autre. Après, je redeviens sereine et laisse la personne évoluer sans apparaitre dans son quotidien. Mais je ne l’abandonne jamais, je suis là et elle marche toujours à mes côtés.
 

Ici, on peut trouver ce genre de rapport humain. Il me convient car les gens ont du recul sur les amitiés virtuelles. Certains penseront que de ce fait, celles-ci sont superficielles et tronquées mais je pense tout le contraire. Elles sont plus sincères car ça passe ou ça casse rapidement. Et quand cela tient, c’est qu’on reste dans un rapport humain plein de respect et sans ambigüité.
 

Pourquoi j’écris cela aujourd’hui ?
 

Pour moi dans un premier temps car mettre à plat par écrit m’aide à recentrer mes idées et gérer mes émotions. Une autocritique aide à comprendre pourquoi telle ou telle chose se passe de telle ou telle façon et je ne me dédouane jamais de mes responsabilités.
 

Pour les autres aussi car, parfois, on me trouve bizarre sur ce plan là.
 

Ce n’est pas bizarrerie que de vivre pleinement sa vie et de laisser les autres vivre la leur. C’est juste humain et normal.
 

Derrière chaque poste, derrière chaque porte, il y a un humain. Avec sa sensibilité et son vécu. Il y a toujours une raison profonde à notre présence ici, dans le virtuel.

La mienne est celle-ci. Je suis à la recherche de l’amitié pure et gratuite ainsi que d’échanges, de partage d’expérience, tout simplement.
 

L’ouverture sur le monde par le biais d’un moyen artificiel n'est pas sans impacts sur nos vies. Le tout est de s'en servir pour rebondir et pour continuer à se connaitre. Se voir évoluer grâce aux expériences que l'on fait et soi même.
 

Je suis de celle qui passe dans les vies

Sans vouloir prendre trop de place

Je suis de celle qu’on fini par oublier

Et qui pense qu’on peut modestement apporter

Je suis un fantôme dans sa tour d’ivoire

Qui se protège à sa façon et combat ses démons

Je sais donner sans comparaison et recevoir sans demi mesure 

Peu importe à quoi je ressemble et qui je suis

Car je suis une anonyme au milieu de la foule
Un grain de poussière parmi tant d'autres
 

Je suis sans genre, sans visage et sans corps

Je suis un esprit entouré d'une enveloppe

En deux mots, « je suis ! »

 

Partager cet article

Repost 0
Miss Terry Traine - dans Articles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Miss Terry Traine
  • Le blog de Miss Terry Traine
  • : Patati et patata
  • Contact

Profil

  • Miss Terry Traine
  • J'aime trainer sur la toile, le cinéma, la musique, les photos et ne rien faire. Mes docs me suivent partout où je vais, même dans mon imaginaire. Je voyage tout en restant chez moi, je rencontre des gens parfois.
Bonne errance sur ma page
  • J'aime trainer sur la toile, le cinéma, la musique, les photos et ne rien faire. Mes docs me suivent partout où je vais, même dans mon imaginaire. Je voyage tout en restant chez moi, je rencontre des gens parfois. Bonne errance sur ma page

Espace visiteurs ou "livre d'or"

Recherche

Passage sur la page

Compteur Global

Catégories